Elhadji Diouf aka Dioufy (EL Hadj Ousseynou Diouf)

EL Hadj Ousseynou DioufEL Hadj Ousseynou Diouf voit le jour le 15 Janvier 1981 à Dakar. Fils d’un couple de Sénégalais, il grandit à Saint Louis dans les quartiers de Balacoss auprès de sa douzaine de cousins dans la maison familiale. Il est le préféré de ses grands-parents, qui se révèlent être un appui de taille dans sa réussite dans le football.

Il entame ses premiers dribbles avec le ballon rond accompagné d’autres jeunes garçons dans les quartiers de l’ancienne capitale Sénégalaise. A 13 ans, il se fait remarquer lors de la semaine de la jeunesse à Dakar, puis se retrouve l’année suivante au centre de formation de jeunes footballeurs du RC Lens ou il échoue au bout de 12 jours de stage, il intègre par la suite FC Sochaux et se plie aux exigences du centre de formation de football, il s’adapte à la vie Française et découvre l’encadrement professionnel.

Les débuts du joueur sont prometteurs, EL Hadj Ousseynou Diouf qu’on surnomme Dioufy montre l’étendue de son talent et sa maitrise du ballon. A l’aube de ses 17 années, il débute en D1 contre le SC Bastia puis participe à quinze rencontres durant la saison. Après une année dans le club Sochalien, il rejoint le stade Rennais en 1999 contre 5.35M€, il y dispute 28 matchs et marque 1 but. En 2000, il rejoint le RC Lens en prêt avec option d’achat, sous la houlette de Roland Courbis. Il est désigné meilleur buteur durant cette saison avec 8 buts en 28 matchs.En 2002, EL Hadj Ousseynou Diouf rejoint le club Anglais Liverpool avec lequel il remporte la league cup ou il marque 3 buts. Parallèlement, sélectionné en équipe du Sénégal auprès de ses coéquipiers et amis Khalilou Fadiga et Henri Camara, il permet à l’équipe de se qualifier pour leur 1re coupe du monde en finissant 2e meilleur buteur des éliminatoires avec 9 buts et est ainsi consacré ballon d’or Africain 2001. Entre 2002 et 2014, il marque les beaux jours du championnat Anglais malgré les péripéties et situations confirmant son statut de bad boy qu’il arbore non sans fierté. Il tire sa révérence en 2014 avec le Club Malaisien Sabah FA ou il occupe la double casquette de capitaine et entraineur adjoint.

Sportif engagé, Dioufy met sa notoriété aux profits de causes nobles autour de sa communauté, il œuvre dans le social et occupe une place affective dans le cœur des Sénégalais nostalgiques de l’équipe du Sénégal 2002.

EL Hadj Ousseynou Diouf